jet
photo
PSYEL

Psychothérapie en ligne

Menu
*

Accueil de PsyEl

* Méthodes de psychothérapie

Maladies

* Symptômes de la Dépression nerveuse
* Sortir de la Dépression nerveuse
* Névrose hystérique
* T.O.C. symptômes et traitements
* Méthode de contrôle des Attaques de Panique
* Autoévaluation des Tocs selon l'échelle Ybocs
   

 

Développement Personnel:

*

Intérêt du développement personnel

* Méthode Jungienne ou américaine ?
* libérez-vous des blocages psychologiques et des souffrances anciennes
* Programmez-vous à la réussite
* Transformez-votre vie par la visualisation positive
* Comment visualiser

Fleurs de Bach

* Théorie des Fleurs de Bach
* Propriétés et indications thérapeutiques des Fleurs de Bach

Rêves :

* Analyse de rêves : méthode d'interprétation
* exemple de rêve symbolique
* exemple de rêve prémonitoire

Harcèlement :

* Harcèlement moral
* Contact

*

Règlement en ligne

 

Harcèlement moral professionnel et pervers

1 Harcèlement au travail ou professionnel
2 Le cas du harcèlement pervers
3 Soutien psychologique face au harcèlement moral : quels moyens ?
2

Le cas du harcèlement pervers

N ous avons vu précédemment le cas du harcèlement intéressé. Il en existe un autre. Il existe des malades qui se sentent exister en agressant ou humiliant autrui. Généralement il y a un problème psychologique, voire psychiatrique, derrière. Mais ce n’est pas rare avec des personnes simplement frustrées.

Vous connaissez l’histoire de la femme qui offre deux cravates à son mari, une bleue et une rouge. Le mari s’empresse de mettre la bleue pour lui montrer qu’il apprécie son geste. Et elle, de s’écrier :
- "Ah ! Tu n’aimes pas la rouge, hein ! Mon dieu, je me tue à essayer de te faire plaisir, mais c’est en vain ! La preuve ! Tu me rejettes une fois de plus...."

Avec certaines personnes, tout ce que vous ferez sera interprété de la pire des façons. Vous n’y changerez rien. Sauf que vous n’êtes pas obligé d’en être victime. Il y a des petites choses qui permettent de retourner la situation.

Normalement, la meilleure solution est de prendre ses distances. Si cette personne perverse est un supérieur hiérarchique, vous pouvez vous adresser à son supérieur pour faire cesser ce jeu, en mettant en avant l'intérêt de l'entreprise et la cohésion du groupe (pas en vous plaignant surtout). Faites-le rapidement, de préférence, avant qu’il n’ait démoli votre réputation.

Poussez-le à vous insulter en public de manière à avoir des témoins. Vous savez, il suffit parfois d’un petit sourire pour faire exploser une de ces personnes. Ou un grand rire avec d’autres camarades sur son passage. Surtout si le pervers ne sait pas pourquoi/de qui vous riez... Absolument génial sur les personnalités paranoïaques. Haine garantie. Etre visiblement heureux et épanoui marche très bien aussi. Surtout sur les frustrés : s’ils vous agressent pour se sentir puissants et que le seul résultat, c’est que vous rayonnez la joie de vivre, bigre ! Quelle impuissance pour eux.... Et qui peut vous reprochez d’être heureux de travailler dans votre société ? Pas le patron, toujours !

Pour savoir si un supérieur harceleur est un pervers ou en service commandé, regardez ses yeux. Le pervers jouit quand il humilie. Celui qui fait un sale boulot imposé pour garder sa place, sera gêné si vous le regardez dans les yeux, en répétant ses formulations.

Dans un cadre familial, prenez vos distances, autant que vous le pouvez.
Si c’est votre épouse/mari, c’est plus complexe. Une séparation est toujours très dure. Si vous comprenez les motifs de la frustration ou la raison du comportement, vous avez une petite chance de pouvoir détendre la situation.

Mais si vous avez affaire à un vrai pervers qui ne jouit que de vous humilier, vous n’avez pas intérêt à rester avec lui/elle. Le problème, c’est s’il y a des enfants. Il faut s'attendre à ce qu'ils soient instrumentalisés que vous restiez ou que vous partiez. Il vous faudra des témoins. Beaucoup. Parce que le pervers est un manipulateur qui saura obtenir des témoignages de complaisance.

Le harcèlement n’est pas toujours pervers. Il existe des cas de harcèlement par anxiété. L’amoureuse qui vous demande vingt fois par jour si vous l’aimez ou la maman qui vous casse les pieds en vous demandant si vous êtes suffisamment habillé, si vous avez bien fait ci ou ça, ont simplement besoin d’être rassurées. Ce genre de comportement énerve ou étouffe, mais ne ronge pas comme le harcèlement pervers.

Parfois il faut clarifier la vraie demande cachée sous la première. La femme qui n’est jamais sûre de vos sentiments, ne s’aime peut-être pas elle-même ; il se peut aussi que vous lui envoyez inconsciemment des signaux de non-amour ou interprété comme tel. La mère qui vous fait sentir incapable en dressant la check-list de tout ce que vous auriez dû faire et n’avez pas (encore) fait, ne cherche probablement pas à vous humilier mais à rester présente, à exister pour vous. Elle se sent peut-être abandonnée.

Mais de toute façon, vous n’allez pas confondre la personne qui vous appelle dix fois par jour au téléphone en se plaignant de vos manques d'attention avec un vrai pervers.

 

3

Méthodologie

Vous pouvez faire en sorte de ridiculiser le harceleur. Vous pouvez le démoraliser et le décourager, lui. Vous pouvez le déstabiliser. L'obliger à changer de victime si c'est dans un cadre professionnel.

Un harceleur pervers n'a rien d'une citadelle imprenable, côté psy. S'il a besoin de harceler, c'est qu'il a une faille psychologique. Il a besoin de vous pour se sentir puissant, l'inverse n'est pas vrai. Vous vous êtes ou serez mieux sans lui. Donc le rapport de force est en réalité de votre côté dès que vous sortez de l'état de culpabilité et de souffrance dans lequel il vous a mis ou essaie de vous mettre.

Il vous faut être plus fort que lui, mais prudemment parce que si vous retournez trop brutalement la situation, c'est lui qui se posera en victime et fera un foin de tout les diables. C'est un classique. Je peux vous aider à cela.

Avec les Fleurs de Bach, nous avons un outil puissant pour panser vos blessures et vous redonner rapidement force et courage. Certaines plantes en infusion ou teinture-mère ont aussi un effet apaisant et déstressant sans avoir les effets secondaires des somnifères allopathiques. Donc sans risque d'arriver à moitié endormi au bureau parce qu'on a forcé sur la dose de somnifère à 4 heures du matin, celle de minuit n'ayant pas fait effet.

Je ne peux pas vous indiquer ici quelles fleurs de Bach prendre parce que cela dépend de votre tempérament de base et de la façon dont vous réagissez à l'agression. Et je peux encore moins vous conseiller des infusions parce que même s'il s'agit de médecine naturelle, normalement sans danger, il faut vérifier l'absence de contre-indications. Par exemple, le millepertuis est un des meilleurs anti-dépresseurs naturel, mais il est déconseillé d'en prendre en même temps que des antidépresseurs allopathiques.

Dans un cadre familial, vous aurez besoin d'amis qu'il ne connaît pas pour vous soutenir. Il n'acceptera pas cela. Les pervers ne le supportent jamais. Il va vous falloir ruser. Apprendre par coeur les numéros de téléphone de vos nouveaux amis car il y a de grandes chances pour que le harceleur plonge régulièrement dans votre carnet d'adresse.

Il vous faut un médecin qu'il ne connaisse pas. Là aussi, il ne supportera pas et essaiera de regarder vos feuilles de sécu et carnet de chèques pour le trouver et lui raconter Sa version de Vos problèmes.

Attention aux tentatives de manipulations et déstabilisation psychologique. Par exemple, le mari ou la femme qui vous fait une scène atroce et injustifiée avant l'arrivée d'amis puis qui est apparement adorable. Evidemment vous aurez du mal à répondre gentiment à ses attentions. C'est fait exprès pour que vous apparaissiez comme la grosse brute/la mégère qui afflige cette charmante personne.

Je vous conseillerais évidement de vous séparer de cette personne, mais préparez-vous un dossier en béton avant. Un pervers ou une perverse est bien plus dangereux qu'un mari simplement violent. Il est bien plus doué pour créer un enfer. Et vous aurez du mal à obtenir des preuves.

Quelques pistes si vous déprimez ici

 

Psyel : 01 57 67 79 05 - 50 €/séance d'environ une heure par téléphone ou webcam