jet
photo
PSYEL

Psychothérapie en ligne

Menu
*

Accueil de PsyEl

* Méthodes de psychothérapie

Maladies

* Symptômes de la Dépression nerveuse
* Sortir de la Dépression nerveuse
* Névrose hystérique
* T.O.C. symptômes et traitements
* Méthode de contrôle des Attaques de Panique
* Autoévaluation des Tocs selon l'échelle Ybocs
   

 

Développement Personnel:

*

Intérêt du développement personnel

* Méthode Jungienne ou américaine ?
* libérez-vous des blocages psychologiques et des souffrances anciennes
* Programmez-vous à la réussite
* Transformez-votre vie par la visualisation positive
* Comment visualiser

Fleurs de Bach

* Théorie des Fleurs de Bach
* Propriétés et indications thérapeutiques des Fleurs de Bach

Rêves :

* Analyse de rêves : méthode d'interprétation
* exemple de rêve symbolique
* exemple de rêve prémonitoire

Harcèlement :

* Harcèlement moral
* Contact

*

Règlement en ligne

 

 

Développement personnel :

Les Clés de la réussite

1 Intérêt du développement personnel
2 Développement personnel à l'américaine ou développement personnel à la manière de Jung?
3 Se libérer des blocages psychologiques et souffrances accumulées
4 Programmez-vous à la réussite
5 Transformez-vous par la visualisation positive
6 Comment visualiser

VI -Comment visualiser

1 Clarifier ses désirs, c'est à dire faire le point sur ce que l'on veut :

Prenez une feuille de papier. Ecrivez au centre votre but. Entourez-le d'un cercle. Puis mettez tout ce qu'il vous inspire. En positif comme en négatif. Je vous conseille de faire un graphique en forme d'araignée. Votre but au centre, d'où partent des traits ou des flèches vers d'autres mots ou groupe de mots, desquels peut partir d'autres flèches.

Une fois que ce sera fait, vous aurez sous les yeux un document clarifiant votre but de manière détaillée, avec ce que vous voulez et ce que vous ne voulez à aucun prix. Demandez-vous si toutes les opinions négatives viennent bien de vous. Telle phrase n'est-elle pas un écho de ce que disait maman, grand-père, etc... Il faut d'abord clarifier vos idées sur ce que Vous voulez vraiment.

Si vous ne l'avez pas déjà, c'est que quelque chose n'était pas clair, soit dans la détermination, soit dans les moyens à employer, soit qu'il y avait une contradiction dans vos sentiments : genre Papa veut que je réussisse, mais si je réussis mieux que lui, je deviens son rival et c'est trop dangereux pour moi. Ou "je voudrais gagner bien ma vie mais les riches sont des salopards méprisables" (et naturellement je veux pouvoir continuer à m'estimer...). Dans ce cas de figure, il y a généralement une programmation familiale ou sociale qui contre vos désirs personnels.

Prenez chaque phrase négative. Etudiez d'abord si elle provient bien de vous ou si c'est une progammation familiale ou sociale. Est-ce un écho de ce que disait Maman, le professeur, le grand-père, le leader de la classe? Ce qui était valable pour eux, ne l'est pas pour vous. D'autant que depuis l'époque de grand-papa de l'eau a coulé sous les ponts.

Si elle résonne en vous, comment pouvez-vous la marier avec votre but ? Quelles limites établit-elle? Comment pouvez-vous formuler ces limites de manière positive ? Dans le cas de figure ci-dessus, on peut aussi faire fortune légalement en faisant quelque chose d'utile.

Prenez vos phrases positives et essayez d'imaginer ce que serait le but idéal qui les regrouperait en tenant compte des limites exprimées par celles des phrases négatives qui viennent de vous. Dans le cas où vous souhaitez changer de travail et où vous vous demandez quoi faire : Prenez une feuille de papier. Ecrivez dix ou quinze verbes qui représentent les actions qui vous plaisent, que vous aimez. Spontanément. Sans réfléchir. Après analysez cette page. Quel (s) métier évoquent ces actions...

2

- Visualiser :

La visualisation positive ressemble beaucoup à la prière ou à la méditation. Si vous savez méditer ou prier, vous mettre dans le même état mental que la méditation ou la prière vous facilitera les choses. Ensuite projetez votre but en vous imaginant le réaliser. Sinon suivez exactement les indications ci-dessous. C'est assez facile.

Préparation :

Si vous ne savez pas méditer : installez-vous confortablement allongé(e) au chaud, un coussin sous la nuque mais pas de gros oreiller, respirez lentement en ralentissant votre respiration comme avant de vous endormir, faites le calme dans votre cerveau, concentrez votre conscience dans votre corps qui s'apaise en partant des pieds jusqu'à votre tête. Cela afin d'abaisser le rythme vibratoire de votre cerveau et de vous mettre en "onde alpha".

Se mettre en ondes alpha

Le cerveau émet des ondes sur des fréquences différentes selon l'état mental. Normalement, dans la vie de tous les jours, notre cerveau émet sur un rythme appelé "beta" entre 13 et 30 hertz, en cas de concentration mentale et analytique intensive, ce rythme peut dépasser 40 hertz. On appelle alors cet état "ondes gamma".

En ondes alpha, le rythme est beaucoup plus lent: entre 8 et 12 Hz. C'est le rythme dans lequel nous nous mettons spontanément avant de nous endormir et dans la phase de réveil. Il correspond à un état de zen ou de prière. C'est le meilleur rythme pour la communication entre l'esprit rationnel et l'intuitivité.

Ces techniques sont largement connues des yogis qui utilisent aussi le mantra "aum", c'est à dire un son d'une vibration lente et sourde pour pour parvenir à cet état. Certains parviennent à descendre entre 4 et 7,5 Hz sans s'endormir. On appelle cet état "Theta". Il est également excellent pour la méditation et la créativité.

Pratiquement toutes les religions ont trouvé des postures (yoga), des moyens (chapelet), des sons (mantra, cantique, clochettes), des odeurs (encens) qui facilite l'accès à cet état d'ouverture. C'est pourquoi, si vous savez priez, vous savez descendre spontanément en ondes alpha.

Le voyage intérieur :

Dans les deux cas, quand vous avez pacifié votre esprit et vous êtes mis dans un état d'ouverture, imaginez que vous voyagez à la quête de votre centre de pouvoir personnel.

Imaginez que vous descendez à l'intérieur de vous-même en comptant à rebours, jusqu'à ce que vous arriviez dans un paysage qui représentera votre intériorité. Ce peut être une forêt, une caverne, une île, un pic de montagne, un univers sous-marin.

Quand vous l'avez trouvé,projetez la scène précédemment définie dans ses moindres détails en la vivant passionnément, en la ressentant par tous vos sens, "de tout votre coeur, de tout votre esprit et de toute votre pensée" pour reprendre une formulation biblique. Et j'ajouterai : de tout votre corps...

Utilisez bien tous vos sens. Le visuel bien sûr, mais l'auditif aussi. N'oubliez pas le tactile, ni l'odorat. Qu'est-ce que vous ressentiriez exactement en le réalisant? Y compris vos sentiments psychologiques qui doivent être euphoriques ou triomphants. Si vous ressentez du spleen, c'est que vous ne poursuivez pas votre but, mais celui d'un autre, le résultat est toujours amer.

Faites toujours des formulations positives. Notre inconscient ne comprend pas les négations. Si vous émettez "pas de problèmes", il va comprendre seulement problèmes, et c'est cela qu'il va concrétiser.

Exprimez des formulations, en onde alpha si possible, avec assurance. Si vous n'êtes pas sûr de ce qui est le mieux pour vous, choisissez une formulation du genre :

- Le travail (l'amoureux) idéal pour moi maintenant existe, il se rapproche de moi et je le découvre tel mois.

- Chaque jour, je vais de mieux en mieux. etc... Si c'est pour un problème de santé, visualisez vous dans une belle lumière. Si l'image qui vous vient spontanément est sombre, éclairez la.

Je sais. Cela a l'air idiot, genre "méthode Coué", mais je l'ai testé. Et ça marche. Qu'est-ce que vous avez à perdre à essayer. Quelques minutes de votre temps ?

En revanche, j'insiste sur un point, tournez toujours vos phrases en positif, et éventuellement terminez votre assertion par quelque chose dans le genre, "ce qui est le mieux pour moi aujourd'hui".

Une formulation du genre "suppression de tous les problèmes ou du problème X" n'est pas positive et risque de faire surgir devant vous une série de problèmes à surmonter. Choisissez plutôt une phrase du genre "je trouve la meilleure solution pour réussir (... telle chose...) à telle date et je la concrétise heureusement dans ma vie."

Histoire d'éviter de recevoir un cadeau, autoprogrammé certes, mais défavorable.

 

"Prenez garde à ce que vous demandez car vous risquez de l'obtenir". Ce dicton est plus que jamais valable.

 

Psyel : 01 57 67 79 05 - 50 €/séance d'environ une heure par téléphone ou webcam